mercredi 22 mars 2017

Cherche modèles féminins

Philippines 2012

Normalement je fais des reportages photos et je pensais aller en Thaïlande ou aux Philippines cette année. Le problème, c'est que je viens tout juste de changer d'entreprise et par conséquent je n'ai pas le droit de prendre de vacances avant 6 mois. J'ai donc décidé de faire des books photos sur la beauté féminine.
Je sais que la nouvelle mode en France est au voile et au niqab et je ne dit pas que je ne publierai pas un jour un livre photo sur les plus belles femmes voilées de la Seine-Saint-Denis (et je sais qu'il y en a) mais je ne voudrai pas avoir de problème avec leurs maris ou leurs frères.

Pour celles qui sont intéressées, contactez-moi en passant par l'adresse e-mail de mon association : cumps.association@gmail.com

Concrètement, comment cela se passe ?
Soit je fais seulement 2 ou 3 séances photos, soit je fais de temps en temps des photos dans des lieux différents, mais au final, je veux pouvoir faire une pré-sélection d'une centaine de photos.
Je ne fournis pas les vêtements et j'utilise la lumière naturelle ainsi que la lumière artificielle.
Devant l'ordinateur, nous choisissons ensemble environ 50 photos.
Puis, nous décidons si on fera un livre photos privé ou public.
Si le livre est privé, seuls ceux qui connaîtront le lien et le mot de passe pourront l'acheter.
Si le livre est public, on décidera s'il sera sur une seule plateforme internet ou disponible sur l'ensemble des sites de commerce en ligne.

La rémunération ?
Si le livre photo (book) reste privé, il n'y a aucune rémunération.
Si le livre est disponible à la vente sur Amazon et autres sites internet, soit je dédommage le modèle (on négocie l'accord), soit on partage les revenus.

A propos de moi en tant que photographe ?
J'ai eu mon premier réflex à l'âge de 15 ans et j'ai été reporter photographe pour une agence française.
Même si je suis plus dans le côté reportage que dans le côté artistique, je compte me lancer dans le mannequinat avec la promotion des modèles. Ma fille a été mon meilleur modèle.
Pour moi, une photo ne doit pas être coupée, floue, dénaturée, elle doit montrer la personnalité, les émotions que transmet le modèle. J'aime un film qui me fait pleurer, rire ou qui me met en colère car j'aime ressentir des émotions. Je n'aime pas voir les œuvres d'arts (peintures, photos, sculptures) qui ne ressemblent à rien, qui sont froides et qui ne transmettent aucune émotion.
La femme est un beau sujet d'étude, même si ce n'est pas le seul. En ce moment, c'est le sujet d'étude que je choisi car il va faire beau en France et je compte profiter de la lumière et faire ressortir ce qu'il y a de plus beau chez une femme.

Thierry Cumps
Photographe enregistré à la Documentation française (+ de 5000 photos publiées)
Je dispose de nombreux appareils photographiques. 

En dehors de la photo, je me consacre actuellement au Systema et à la méditation
Par exemple, je pense qu'on peut soigner de nombreuses maladies ou perdre du poids grâce à la méditation ainsi qu'à une respiration adaptée.

vendredi 24 juillet 2015

Attention à vos bagages !

Les bagages qui voyagent en soute risque de se perdre ou d'être visités par des employés indélicats.

Il est recommandé de photographier tous les bagages avant votre départ et garder la photo sur vous afin de pouvoir montrer le cas échéant comment était la valise perdue.

Sachez qu'il n'est pas utile de forcer le cadenas d'une valise, il suffit d'écarter avec une pince les 2 languettes de métal dans lequel se trouve le cadenas ou d'ouvrir le zip avec la pointe d'un stylo. Ce type d'effraction est indétectable et ne prend que quelques secondes.
Par conséquent, ne placez aucun objet précieux dans les bagages qui vont en soute.
Tout ce qui est précieux pour vous doit vous accompagner en tant que bagage à main.

Valise sécurisée


Vous pouvez mettre une housse à votre valise, ainsi cela prendra un peu plus de temps aux voleurs pour l'enlever et la remettre. Ou bien acheter une valise sécurisée.

jeudi 16 juillet 2015

Contrefaçon: un voyageur averti en vaut deux

Mondial assistance
Communiqué de presse
Paris, le 15 juillet 2015
Contrefaçon: un voyageur averti en vaut deux !

La bonne affaire qui tourne au cauchemar ? C'est ce qui risque d’arriver aux voyageurs qui  achètent des produits contrefaits. A l’approche de la période estivale et des voyages, Mondial Assistance livre ses conseils pour se protéger des imitations frauduleuses.

Un fléau international
La contrefaçon connaît depuis quelques années un essor dans tous les secteurs d’activité : la mode, la parfumerie, les cosmétiques, mais aussi la High Tech, l’alimentaire ou, plus récemment, les médicaments. Aucune région du monde n’est épargnée.

Quels sont les risques encourus ?
Dans de nombreux pays, et notamment, toute l’Union européenne, acheter des produits contrefaits est un délit douanier, qui vous expose à des sanctions pénales, allant de la simple amende à la peine de prison, et ce, même si l’on est de bonne foi. Le contrevenant risque une amende comprise entre 1 et 2 fois la valeur de l'objet authentique. Il encourt aussi des sanctions pénales, pouvant aller jusqu'à 300.000 euros d'amende et 3 ans d'emprisonnement. Sans compter les éventuels dommages et intérêts réclamés par les ayants droit.

Les contrôles douaniers se multiplient au sein de l’UE, qui a fait de la lutte contre la contrefaçon, une priorité.

Au-delà de ces sanctions, il y a un risque pour la santé. Echappant à toute norme de sécurité et de qualité, les produits contrefaits peuvent provoquer des allergies, des intoxications ou des incidents. D’une manière générale, il faut être prudent lorsqu’il s’agit de  boissons, parfums, cosmétiques, pièces automobiles, jouets pour enfants, et redoubler de vigilance dans le cas des médicaments. La contrefaçon dans ce secteur est en pleine expansion: un médicament sur dix vendu dans le monde est falsifié (1 sur 3 dans certains pays d’Afrique !). Le marché a doublé entre 2005 et 2010 et rapporte 20 fois plus que le trafic de drogue¹. Les faux médicaments représentent aujourd’hui un véritable danger pour la santé des patients : présence de substances toxiques, inefficacité du traitement… peuvent entraîner des effets indésirables majeurs.

Comment déceler les arnaques ?

La fausse monnaie
Dans de nombreux pays, de la fausse monnaie circule. Si les voyageurs n’ont pas fait le nécessaire auprès de leur banque avant le départ, il est recommandé d’éviter de changer les devises en pleine rue. Au change sauvage, il est préférable d’utiliser les distributeurs automatiques de billets ou les organismes officiels spécialisés. Il est conseillé de se familiariser avec la monnaie locale, apprendre à la reconnaître et toujours garder sur soi un billet « étalon », pour pouvoir comparer avec ceux que l’on propose sur le lieu de vacances. Il faut également privilégier les petites coupures tout en restant  attentif à la monnaie rendue !

Les produits de marque
Dans le cas des produits de marque, les contrefaçons sont plus faciles à identifier. Un peu de bon sens suffit souvent. En réalité, il s’agit surtout de résister à la tentation de rapporter dans ses bagages un souvenir de voyage à prix cassé. Voici les signes qui doivent alerter :
- La boutique est discrète, à l’abri des regards. Méfiance. Eviter les vendeurs à la sauvette, les échoppes en arrière-cour. Privilégier les commerces officiels.
- Le prix est excessivement bas, le vendeur ne prend que les paiements en espèce. Là encore, méfiance. Exiger une facture.
- La qualité n’est pas au rendez-vous : des coutures mal cousues, un tissu de mauvaise facture, des couleurs inhabituelles, une étiquette mal imprimée ou orthographiée... autant de défauts qui doivent éveiller l’attention. Vérifier la présence de logos indiquant le respect des normes nationales NF ou européenne CE.
- Examiner le packaging : un sac plastique en guise d’emballage, une absence de certificat d’authenticité ou de garantie sont autant d’indices d’une contrefaçon.

Les médicaments
« Pour se prémunir des faux médicaments, le plus simple est de miser sur le principe de précaution. Avant de partir, nous recommandons fortement de prévoir la quantité de médicaments nécessaire. Sur place, en cas de pépin de santé, consultez un médecin avant tout achat (une liste est disponible dans les ambassades) et ne passez que par les circuits officiels de distribution (surtout les pharmacies) » explique le Dr Catherine Porte Arondelle, directeur médical de Mondial Assistance.

Lors de l’achat, s’assurer de l’absence d’anomalie visible sur la boîte, la notice… si un élément semble suspect, le signaler au pharmacien et au fabricant (numéro vert sur les boîtes). Attention, un prix très bas peut être un signe d’alerte.

¹Source : rapport de l'Institut de recherche anti-contrefaçon de médicaments, 2013

lundi 8 juin 2015

Séjours linguistiques à l'étranger

Quoi de mieux pour apprendre une langue (ou de se perfectionner) que de partir à l'étranger.
Je vais dans cet article faire le tour des sites internet qui propose ce genre de séjours pour les adolescents.

séjours linguistiques
Comptez environ plus de 2000 € pour 2 semaines et plus de 2500 € pour 3 semaines.

séjour linguistique
Peut-être le moins cher du marché. Comptez moins de 1000 € pour 10 jours.

séjours linguistiques
 Les prix sont également très intéressants. Exemple : 2 semaines à moins de 1000 €.

séjour linguistique
Prix très bas mais encore faut-il ajouter l'hébergement et le déplacement.

séjour linguistique

De nombreuses destination (mais pas l'Espagne).

samedi 4 octobre 2014

Les Némadis, chasseurs-cueilleurs du désert mauritanien


Les Némadis sont des chasseurs-cueilleurs du désert mauritanien. Ils ne vivent que de chasse. Leur origine reste mystérieuse. Ils ont quelques traditions qui les distinguent des Maures. Avec la sécheresse et l'apparition des armes de guerre des militaires et des véhicules 4x4 le gibier devient de plus en plus rare et leur survie est problématique.

samedi 3 mai 2014

Caractéristiques des bagages à main


Lorsque vous prenez un vol, vous avez droit à 1 bagage à main par personne.

Voici les caractéristiques que doit faire votre bagage à main d'après la compagnie aérienne Vueling :

Le bagage à main ne doit pas peser plus de 10 kilos au maximum.
Ses dimensions ne doivent pas dépasser 55cm x 40cm x 20cm.

samedi 11 janvier 2014

Bonne année 2014 !


Pour 2014, l'association pour la visibilité sur internet a l’intention de mettre en place des ateliers pratiques : initiation à Windows, éveil aux dangers de l’internet (eréputation), création de blogs et de sites internet, mise en ligne de photos et vidéos, aide à la recherche d’emploi sur internet et création de vidéo-CV. Pour cela nous attendons de pouvoir disposer du budget nécessaire.

En plus de former des personnes aux outils informatiques, internet et audio-visuel, je compte également réaliser des documentaires vidéos. Dés démarches ont déjà été prises dans ce sens.

Je vais publier de nouveaux livres et me pencher également sur l'idée d'utiliser d'autres monnaies comme alternative à l'euro ou au dollar.

Je trouve que le système politique et financier actuel est profondément injuste. Hélas, je ne vais pas le changer, mais je vous engage à y réfléchir et pour commencer cette nouvelle année, je vous conseille de visionner les vidéos qui se trouvent sur la page de l'association internationale pour le soutien aux économies sociétales.

Thierry Cumps, Président de l'association pour la visibilité sur internet

lundi 8 juillet 2013

Emporter des espèces en devises lors de tout déplacement, hors zone Euro, qu’il s’agisse d’un voyage d’agrément ou de business

Le texte qui suit est extrait de www.cpordevises.com/press/DP-DEVISES-250412.pdf

5 bonnes raisons de mal commencer ses vacances...
1) Une arrivée tardive dans l’aéroport où les bureaux de change à disposition sont fermés...
2) Visites locales des échoppes et marchés, taxis, pourboires ... le paiement en espèces est imposé
3) Des taxes d’aéroport local à régler qui sont exigées en devises locales
4) Les distributeurs automatiques de billets sont indisponibles ou temporairement hors service
5) Et pour peu que l’on arrive la veille d’un jour férié, on peut être condamné à passer
les 24 heures qui suivent sans une devise en poche !


Palier les imprévus et éviter le stress
Le retrait d’espèces en devises dans des distributeurs automatiques comporte des limites :
Il n’y a pas de distributeurs automatiques de billets dans toutes les destinations de voyage et en dehors des grandes villes, il faut souvent parcourir des distances importantes pour en trouver un.
Tous les distributeurs automatiques ne sont pas reliés à des réseaux internationaux 24/24
En conséquence il est impossible d’obtenir le feu vert de sa banque, pour réaliser un retrait en espèces à tout moment,
Les capacités de retrait à l’étranger sont limitées
Et surtout, les opérations de retrait occasionnent des frais, quelquefois très importants...
Les retraits à l’étranger donnent généralement lieu à un prélèvement forfaitaire et à une commission proportionnelle à la somme retirée.

En conclusion, partir avec des espèces permet de mieux contrôler ses dépenses.

Ici le lien vers un convertisseur de devises : www.cpordevises.com/devises/convertisseur/eur,usd

vendredi 7 juin 2013

La pub est morte, vive les communiqués de presse !

La publicité n'a plus la côte, les gens la trouvent sale, déplaisant à regarder et trop intrusive.

Beaucoup de navigateurs internet disposent de bloqueurs de pub comme AdBlockPlus ou Adblock Edge.

Les webmasters en ont marre d'ajouter, puis enlever les scripts des bannières publicitaires en fonction des campagnes de pub. Pour un webmaster, ce n'est pas rentable de perdre son temps à faire ce travail ingrat et ce n'est pas rentable non plus pour le client qui n'a plus de visibilité dés lors que sa campagne de pub est terminée et les bannières supprimées.

Afin de palier à ce problème, j'ai créé l'association pour la visibilité sur internet : www.cumps.fr
Moyennant une adhésion annuelle (65 € TTC pour les entreprises) vous pouvez communiquer sur nos sites internet et nos blogs en publiant des communiqués de presse.
Les gens veulent de plus en plus d'informations mais de moins en moins de pub. Donnons leur ce qu'ils demandent. Utilisons les communiqués de presse pour les tenir informer de nos produits et nos services.

Sachez également que les moteurs de recherche référencent les communiqués de presse puisque ce sont des articles alors que les bannières de pub n'améliorent en aucune façon le référencement de vos sites internet.

Je pourrais trouver comme cela plein de raisons pour vous faire préférer la publication de communiqués de presse en lieu et place des bannières de pub, mais je vous laisse simplement réfléchir aux nombreux avantages en termes de coûts et de profits, puis contactez notre association : cumps.association@gmail.com

Cordialement
Thierry Cumps

vendredi 25 mai 2012

Vaccinations internationales à Pasteur

Pour tous les voyageurs qui partent loin de nos frontières, il est conseillé d'avoir leurs vaccins à jour.

Institut Pasteur
209-211 rue de Vaugirard - 75015 Paris
Métro : Stations Volontaires (ligne 12) ou Pasteur (lignes 6 et 12).

Sans rendez-vous :
les lundi, mardi, mercredi et vendredi : de 9h00 à 16h30
le jeudi : de 10h00 à 16h30
le samedi : de 9h00 à 11h30

vendredi 27 avril 2012

Un nouveau blog est mis à votre disposition

Le dernier blog créé à votre intention s'appelle : http://nos-services.blogspot.fr
Vous allez pouvoir y écrire des articles afin d'y présenter vos services.
La seule condition pour devenir auteur sur nos blogs est de faire partie de l'association pour la visibilité sur internet.

Les blogs dont vous pouvez être l'auteur sont :
  1. http://1livreparmois.blogspot.fr
  2. http://association-cumps.blogspot.fr
  3. http://auteursdelivres.blogspot.fr
  4. http://cartesbancaires.blogspot.fr
  5. http://etudes-formation.blogspot.fr
  6. http://gagnerdelargentgraceainternet.blogspot.fr
  7. http://googlereferencement.blogspot.fr
  8. http://manuels-informatiques.blogspot.fr
  9. http://mesbonnesaffaires.blogspot.fr
  10. http://nos-services.blogspot.fr
  11. http://philippines-informations.blogspot.fr
  12. http://sante-forme-bonheur.blogspot.fr
  13. http://thailande-informations.blogspot.fr
  14. http://vivrelaretraite.blogspot.fr

Améliorez votre référencement grâce à notre association

Voici l'offre de l'association pour la visibilité sur internet :
  1. 10 livres offerts à télécharger gratuitement dont "L'audit de sites internet pour tous", "Être visible sur internet" et "Les bases de l'informatique et de l'internet".
  2. Être présent sur les sites internet de l'association.
  3. Écrivez vos propres articles sur des blogs de l'association.
  4. Recevoir des conseils et de l'aide pour résoudre vos problèmes liés à internet.

Rejoignez l'association CUMPS : http://www.cumps.org - http://cumps-association.blogspot.com

vendredi 23 décembre 2011

Un parisien au cœur des Philippines



Auteur : Thierry Cumps
Editeur : Lulu

Je suis venu aux Philippines en août 2001 avec ma femme Helen (une philippine) et ma fille Siam pour me marier religieusement. Cela fait maintenant 9 ans qu'elle vit à Paris où je l'ai rencontré. J'ai été bien accueilli par ma belle-famille, mais la première journée, j'ai souhaité pouvoir partir, revenir en France.
Ce premier séjour aux Philippines a été difficile pour moi, trop habitué au confort de mon petit appartement de la région parisienne. Heureusement les séjours suivants ont été de plus en plus faciles mais j'ai tenu à rééditer ce livre (publié anciennement chez Publibook) afin que vous puissiez juger du contraste qu'un parisien peut trouver quand il débarque pour la première fois aux Philippines chez ses beaux-parents.
Né en 1962 à Saint-Sever dans les Landes, Thierry Cumps a été militaire de carrière avant de se tourner vers le photo-reportage, puis l'informatique et l'internet où il est administrateur de réseaux et webmaster.
En 2010, Thierry Cumps crée l'association pour la visibilité sur internet – www.cumps.org – association qui aide tous ceux qui le souhaitent à être visite sur internet.
Il est toujours marié à Helen (la philippine) et il envisage de prendre sa retraite en Asie, sans doute aux Philippines.

Acheter le livre

lundi 8 août 2011

Des promotions sur les voyages

Vous avez sans doute comme moi envie de voyager.
Vous trouverez sur la page suivante plein de promotions : www.annuairedelafrance.net/voyages.php

vendredi 28 août 2009

Les Philippines (août 2009)

Maison aux PhilippinesCe que j'aime aux Philippines : les malls et les nombreux fast-food philippins, les savons, les shampoings et conditionners (après-shampoings), la façon dont on traite le client (comme un roi), les prix (très inférieurs à la France).
Je pourrai donner plusieurs exemples qui prouvent que le client est roi aux Philippines, ce qui n'est pas du tout le cas en France. D'abord l'extrême politesse du personnel, on vous ouvre la porte avec un « Good morning Sir », les vendeuses vous saluent et s'enquièrent de vos désirs - dans l'hypermarché du mall SM, toutes les 15 minutes, tout le personnel frappent dans les mains et lancent « happy to serve » avec le sourire et en levant le pouce vers vous - on ne nous pressent pas quand on commande aux Mac-Do ou dans un autre fast-food, etc., etc.
S'il me fallait noter le personnel philippin, je donnerai la note de 18/20 alors que le personnel français aurait tout juste un 10/20.

Ce que je n'aime pas aux Philippines : les moustiques et autres insectes, la chaleur (sauf quand je suis à la piscine ou à la mer), le manque de propreté et d'hygiène, surtout dans les toilettes publiques dénués de papier toilettes et de portes qui ferment (sauf dans le mall SM où tout est super clean), l'absence d'eau chaude, de machines à laver, la pollution, les pannes de courants et les coupures d'eau (trop fréquentes).
cafard
Une petite remarque, aux Philippines les fast-food désignent nourriture rapide et pas chère (et non de la nourriture grasse comme c'est souvent le cas en France). Dans un fast-food philippin, on trouve de la nourriture asiatique, américaine et internationale. De plus on peut laisser le plateau sur la table. Ayant mangé aussi dans des restaurants philippins, j'ai constaté que les fast-food philippins sont moins cher que leurs restaurants et que la nourriture y est souvent meilleure.
Le cas de Pizza Hut aux Philippines et un peu à part puisqu'on est servi comme au restaurant et que par conséquent les prix sont similaires à d'autres restaurants philippins comme Max. Pourtant je considère Pizza Hut comme un très bon fast-food et non comme un restaurant.

Lundi 3 août 2009
Départ de Roissy Charles de Gaulle 11 du matin

Mardi 4 août 2009
Arrivée à Bahrein pour une escale de 7 heuresBahreinDépart de Bahrein à 00h30
Arrivée à Manila à 15h30
La capitale des Philippines n'a pas changé, toujours aussi sale et polluée.
La chaleur est étouffante et sortir de la capitale à bord de notre van va prendre plusieurs heures.
Je n'ai pas dormi depuis longtemps et j'ai un peu mal à la tête.
De nombreux drapeaux rendent hommage à la défunte présidente Cory Aquino.

Mercredi 5 août 2009
Cory AquinoAujourd'hui c'est férié, tout le pays rend hommage à Cory Aquino.
J'ai pas assez dormi hier soir – on est rentré tard et Nicolas (notre bébé) nous a réveillé vers 4 heures du matin.
De toute façon ici à 6h00 du matin, il fait jour et tout le monde se lève.
SM city Rosales mallCe matin et cet après-midi je suis allé au Mall SM avec Siam (ma fille) et Helen (ma femme). On a mangé au Jollibee (le choix de Siam).JollibeeJ'ai décidé que chaque jour, on testerai un fast-food différent.
Il y a plein de fast-food dans ce gigantesque mall et je regrette de ne pas avoir ce genre de centre commercial en France. S'il y a bien quelque chose qu'il faut importer des Philippines en France, c'est bien ce genre de centre commercial. Bien sûr on a les Quatre Temps à la Défense (près de Paris) mais rien de comparable au Mall de notre petite ville (Carmen west Rosales) dans la province de Pangasinan. Contrairement à la France qui ne connaît que 3 fast-food : Mac-Do, Quick et KFC + des chaînes de Pizza comme Pizza Hut et des restaurants grecs (ou turc), le Mall de Carmen en comptent plus de 20 (dont le Mac Do et le KFC). Ici il n'y a pas de Quick qui est une marque belge alors que Jollibee est une marque philippine.
J'ai l'intention de faire des photos de tous ces fast-food afin de vous prouver que les Philippines sont les champions de la diversité dans les fast-food : fast-food philippin, chinois, japonais, américain, turc, etc.

Jeudi 6 août 2009
VillasisCe matin, nous sommes allé au marché de Villasis en tricycle pour acheter des légumes, de la viande et du poisson. On trouve aussi des CD, VCD et DVD Blu-ray à des prix défiant toute concurrence, exemple le DVD Blu-ray à 60 PHP (pesos philippins) soit un peu moins de 1 euros. En plus sur un seul DVD Blu-ray, ils arrivent à stocker 28 films.
Chow KingA 10 heures, on est parti manger au ChowKing de Carmen. Le Chowking est un fast-food chinois.
J'ai l'habitude de prendre une douche chaque jour, mais comme on n'a pas d'eau chaude aux Philippines (seuls les hôtels ou les gens riches ont de l'eau chaude), prendre une douche est toujours une épreuve.

Vendredi 7 août 2009
Mac DoCe matin je suis allé avec ma fille Siam faire un petit tour dans Carmen et on s'est arrêté au Mac-Do du centre ville où elle a pris des frites avec une glace et un coca. A côté de nous un groupe d'enfants accompagné de leurs parents s'amusaient dans une sorte de relais à l'occasion d'un anniversaire.
tupicsSur le chemin du retour j'ai acheté à une vendeuse de rue des tupics (pâte de coco cuite enrobée d'une feuille de bananier) et des cacahuètes cuites à l'eau. Puis pour faire plaisir à ma fille, on a fait quelques achats dans un Seven Eleven.
TokyoA midi on est allé mangé au Tokyo de SM (le mall), c'était très bon. Puis on a visité un peu le mall et j'y suis encore retourné cet après-midi avec ma fille (Siam) parce qu'on adore ce Mall, il y fait frais et il y a toujours quelque chose à voir ou à acheter.
cochonsCe soir les philippins ont tué les cochons.cochonJ'ai demandé à Helen que certains morceaux soient cuits au grill et non bouillis (adobo) comme ils ont l'habitude afin que Siam et moi on puisse en manger.adobo
On évite de consommer l'eau non minérale ou non décontaminée par nos pastilles Micropur.

Samedi 8 août 2009
Chaque jour qui passe, ce sont de nouvelles piqures d'insectes sur le corps. Même si on est équipé en produits pour lutter contre les moustiques et autres, il faut bien reconnaître que ces bestioles sont plus fortes que nous.. Siam et moi, on prend du Lariam une fois par semaine (un ½ comprimé pour ma fille qui n'a que 9 ans) pour éviter le paludisme.

Avant d'être catholiques, les philippins étaient animistes, cela signifie qu'ils avaient autant de dieux qu'il y a d'éléments dans la nature. Comme on peut le voir sur la photo ci-dessous, des personnes âgées prient l'ordinateur que j'ai ramené de France.On ne le voit pas sur cette photo, mais à côté de mon PC, les vieilles philippines ont déposé de la nourriture en offrande.
En fait mon ordinateur n'est pas un Dieu mais sert seulement d'autel.

J'ai pris un café philippin acheté hier dans l'hypermarché de SM Je trouve les horaires d'ouverture du Mall non adaptés puisqu'il ouvre de 10 heures du matin à 22h00 le soir alors qu'ici le jour se lève à 6h00 et se couche à 18h00.
Baptême de NicolasCe matin Helen a organisé le baptême de Nicolas et ce soir il y a la veille du mariage de Angelina et Rodelio.

Dimanche 9 août 2009
veille du mariageveille du mariageLa nuit a été très courte. En l'honneur des mariés Angelina et Rodelio, on avait organisé un podium avec un orchestre et un groupe de danseuses philippines. En dehors des danseuses de l'orchestre, on ne peut pas dire que les invités ont beaucoup dansé (moi si).
En pleine nuit, Helen m'a demandé de l'aider à faire les valises me disant qu'on partait à l'hôtel. Sa sœur Angelina veut récupérer notre chambre pour elle – elle est jalouse parce que notre chambre est mieux que la sienne. Peut-être aussi qu'elle n'a pas apprécié que j'ai interdit à son de fils de venir fouiller dans notre chambre pendant que nous n'y sommes pas.
Bref, des cris, des pleurs et impossible de dormir.
mariageCe matin, c'était le mariage de ma belle-sœur Angelina avec Rodelio, nous ne sommes pas allé à l'église – tous les achats de vêtements, toutes ces dépenses pour rien !
Ils se sont mariés sans nous et nous avons décidé d'avancer la date de notre retour en France. On va essayer de contacter la compagnie aérienne Golf Air grâce à Internet (le Cyber Café du mall étant bondé cela n'aura pas été possible aujourd'hui).
Il faut compter au moins 1500 PHP par nuit d'hôtel et cela n'était pas prévu dans notre budget, il faut à tout prix qu'on avance la date de notre retour en France qui était prévu pour le 27 août.
InasalSiam a choisi ce soir de manger dans le fast-food Inasal qui se trouve dans le mall SM de Carmen West. Nous avons prix des brochettes, du poisson grillé et du riz blanc. C'était très bon (voir la photo).Inasal
Avec Helen, j'ai mangé un peu de cochon de lait.cochon de lait
Si j'évite ici tout ce qui est cuit à l'eau, c'est que l'eau est non potable ici pour les étrangers. J'ai été malade lors de mon premier séjour aux Philippines.

Lundi 10 août 2009
maisonBientôt une semaine que je suis aux Philippines dans la maison de mes beaux parents - en fait cette maison a été payé par Hilda, l'une des sœurs d'Helen.
Je suis déjà pas mal piqué par les moustiques et autres insectes qui se repaissent de la chair humaine (surtout si elle est blanche).
A minuit on a été réveillé par les chants et les cris du père d'Helen saoul comme un cochon. Il lui a bien fallu une heure pour qu'il s'endorme (et nous aussi).
Ce matin, je veux être présent à l'ouverture du cybercafé du mall SM afin d'essayer de contacter Gulf Air pour avancer la date de notre retour en France.
Mall SM de Carmen RosalesJe suis de retour du SM et j'ai pu envoyer un mail à Gulf Air, on verra si j'ai une réponse.
Sinon, j'ai aussi le numéro de téléphone de Cargo Office à Paris – il n'y a pas d'agence de la compagnie aux Philippines. Je vais attendre de voir si j'ai une réponse par mail avant d'essayer de les joindre par téléphone.
Je suis parti seul au mall de Carmen, je suis à nouveau seul dans mon coin et comme d'habitude je m'ennuie beaucoup aux Philippines, aussi je vais encore voir un film sur l'ordinateur que j'ai ramené de France et que je laisse ici, même si je ne suis pas sûr qu'ils vont l'utiliser.

Mardi 11 août 2009
Comme tous les matins, on a été réveillé à 4h00 par les cocoricos des nombreux coqs de combat de nos voisins. A 6h00 je suis parti à pied faire un tour jusqu'au marché de Villasis ainsi qu'à la fabrique de sel de mes beaux-parents (voir les photos).Fabrique de selselselselselsel
Au marché j'ai acheté quelques DVD et CD puis j'ai pris un tricycle pour rentrer à Carmen, ça m'a coûté 20 pesos (c'est le prix normal d'une course en tricycle).
A mon retour vers 7h00, Helen et Siam dormait toujours.
Vers 10h00 je suis allé au cybercafé du mall SM pour lire mes mails et à mon retour les philippins m'ont proposé d'aller me baigner dans un grand jacuzzi à 5 minutes d'ici.
Ayant eu le malheur d'accepter je me suis retrouvé dans un petit camion avec une vingtaine de philippins. Les 5 minutes prévus ont duré plus d'une heure et les chemins empruntés sont devenus de plus en plus impraticables pour finir par déboucher dans un vieux resort perdu dont les piscines n'avaient pas vu l'eau depuis longtemps.
J'ai demandé pourquoi personne n'avait téléphoné pour savoir si le resort était ouvert et on m'a répondu qu'ils n'avaient pas le téléphone – encore un mensonge pour cacher leur ignorance ou leur bêtise.
Comme je l'avais pressenti à force de rouler sur des chemins cabossé, ils ont encore cassé un essieu ou quelque chose dans ce genre. Ils ont donc été obligé de faire une halte et j'ai demandé qu'on me dépose à Carmen parce qu'eux, ils ont décidé d'aller voir ailleurs s'ils ne trouvent pas une autre piscine ouverte – il n'y a guère de touriste qui s'aventure ici donc les resorts ne sont pas préparés à recevoir du monde.

Mercredi 12 août 2009
Dans la nuit on a eu une coupure de courant qui a duré plusieurs heures. Ici aux Philippines, le réseau électrique est loin d'être aussi bon qu'en France, aussi les entreprises importantes et les centres commerciaux ont leurs propres générateurs électriques.
Mais en plus des coupures journalières d'électricité, on nous a aussi coupé l'eau pendant toute l'après-midi (et sans prévenir) et ça c'est plus embêtant.
On m'a expliqué que quelqu'un devait venir réparer une fuite d'eau aussi ils avaient coupé l'eau mais le réparateur n'est pas venu aussi la coupure d'eau n'a servi à rien. Ce genre de choses est malheureusement très courant aux Philippines, il faut pas trop chercher à comprendre.
Le matin nous sommes parti à Dagupan faire des courses au Mall Magic, j'en ai profité pour faire les vendeurs ambulants où j'ai acheté des DVD et les stores où j'ai acheté 2 couteaux.
SMEnsuite, on est allé au Mall SM de Carmen West mais la sécurité n'a pas voulu me laisser passer à cause de mon couteau qui pendait au ceinturon, Il a fallu que je le laisse dans notre jeepney.
Le soir avec Helen et Siam on est allé au cinéma de SM pour voir le film GI Joe, super film d'action, sans doute le meilleur du moment. Même s'il y a avait des enfants de 4 ans dans la salle, je ne conseille pas ce film aux jeunes enfants, ma fille de 9 ans a eu un peu peur. Sinon le prix du billet est de 100 PHP par personne, ce qui n'est pas cher du tout (environ 1,40 euro) par rapport à la France.
Siam et moiAprès le film, on a mangé au Chow King avant de rentrer à la maison prendre une bonne douche froide (ils n'ont pas l'eau chaude) afin de se décrasser.

Jeudi 13 août 2009
Nous sommes parti pour San Fernando afin de profiter du confort d'un hôtel – eau chaude, clim, propreté et intimité. On a décidé de s'installer au China Sea Beach resort situé à 7,5 km de San Fernando.China sea resortL'hôtel a sûrement connu ses meilleurs jours dans les années 70, aujourd'hui il n'est plus aux normes mais à cause du manque de touristes aux Philippines, son propriétaire n'a sans doute pas les moyens de le restaurer. D'ailleurs un des resorts tout prêt à été laissé à l'abandon à cause encore une fois du manque de touristes.
J'ai accepté de payé 3300 pesos par nuit, soit 9900 PHP pour une durée de 3 nuits.

Mardi 14 août 2009
China Sea Beach resortLa mer étant très sale (ceux-sont les philippins eux même qui me l'ont dit), on s'est vit rabattu sur la piscine. On s'est quand même baigné dans la mer (chaude mais sale) et il a fallu se désinfecter à l'alcool ensuite car certaines parties de nos corps nous nous piquaient (il est possible qu'on ai touché des méduses ou une espèce proche).
La piscine est ouverte de 7h00 du matin à 22h00 du soir et le soir l'eau est aussi chaude qu'un bain chaud par contre le matin elle est un peu fraiche parce que le soleil n'a pas eu le temps de réchauffer l'eau.
Au cours de notre séjour on aura eu quelques petites pannes d'électricité mais très courtes et quelques pannes d'eau chaude mais dans l'ensemble on n'a pas à se plaindre.
Je pense qu'on peut trouver des resorts plus luxueux mais il faut alors aller dans des endroits plus touristiques comme Cebu et ça doit coûter beaucoup plus cher.

Lundi 15 août 2009
HildaHilda, l'autre sœur d'Helen a dû arriver de France, elle dormira à Carmen dans sa maison ce soir – c'est elle qui a entièrement payé la nouvelle maison de Carmen où habite maintenant toute la famille.

Dimanche 16 août 2009
Dernier jour au resort de China Sea Beach. On a profité de la piscine et notre baby-sitter Maricel y est retournée toute seule le soir vers 21h00 – la piscine est fermée à 22h00. Siam et moi, on aurait bien aimé y avec elle, mais Helen n'a pas voulu, d'autant plus que Maricel, jeune philippine de 22 ans a un très beau corps et utilise ses sous-vêtements en guise de maillot de bain ce qui a tendance à rendre Helen jalouse.MaricelMaricel

Lundi 17 août 2009
Ce matin, nous avons quitté le China Sea Beach resort situé à 7,5 km de San Fernando en direction de Carmen Rosales. On m'avait annoncé 1 heure de trajet, mais comme d'habitude, ces prévisions se sont avérées fausses puisqu'il nous a fallu plus de 3 heures pour retrouver notre pied-à-terre de Carmen sans compter une halte dans un Mac-Do de Dagupan - j'ai choisi le menu 14 qui comporte une pièce de poulet, des pates à la sauce tomate et au fromage et une boisson (coca-cola).
Après avoir installé nos affaires, j'ai emmené Siam faire un tour au Mall SM de Carmen West pour acheter une bouteille de 6 litres d'eau minérale (seulement 55 pesos), une bouteille de 1,50 litre de Royal orange (le même goût que le Fanta orange), une peluche pour Siam et de la musique philippine pour moi (1 DVD et 1 VCD).
HildaJ'ai aussi retrouvé avec plaisir Hilda, l'autre sœur d'Helen – c'est elle qui a payé la maison dans laquelle nous logeons. Elle a l'air fatigué de son voyage.
Le soir, Helen, Hilda, Angel, Maricel et Siam ont mangé des balotts (œufs de cannes couvés) achetés à un marchand ambulant.

Mardi 18 août 2009
Ce matin, nous sommes parti pour aller manger tous ensemble au Chow King mais il a d'abord fallu passer par l'entreprise de sel de mes beaux parents (voir photos).
Cet après-midi, on m'a proposé d'aller à Dagupan (au bord de la mer près de Bolinao). On m'avait dit qu'il fallait une à 2 heures de route, bien sûr c'était largement en dessous de la vérité.
En fait, Angel (Angelina) devait passer voir le photographe qui a pris les photos et les vidéos de son mariage et celui-ci a refusé de venir à Carmen nous les montrer, d'où le déplacement ici.
Pendant qu'il étaient dans la petite boutique du photographe, je suis allé inspecter les alentours avec Siam, ce qui a été l'occasion de lui acheter une bouteille de Sparkle, puis une brochette de saucisse - une seule saucisse et ils appellent ça un hot-dog (vendu 10 pesos).J'en ai pris une moi aussi, puis une autre bouteille de Sparkle (8 pesos) cette fois-ci dans un plastique avec une paille pour éviter la consigne.
Au retour, on a fait un arrêt dans un mall de Dagupan histoire de faire de manger dans un fast-food (Jollibee pour une partie de notre équipe et GreenWitch pour Helen et moi) et de faire quelques courses à Magic (l'hypermarché du Mall).
Pendant qu'ils faisaient les courses, Siam et moi sommes allés dehors trouver une vendeur de DVD pirates.
Après Dagupan, nouvelle halte, cette-fois ci au marché de Villassis pour acheter des légumes philippins (voir photos).
Siam m'a fait remarqué qu'il fait 46° dehors et 37° à l'intérieur de notre van climatisé (AIR-CON) et je dis que c'est pas mal, mais elle me dit qu'elle a déjà constaté 56° dehors sur l'indicateur de température de notre véhicule.
Une fois à Carmen, on a déposé Angel et Hilda parce que cette dernière a besoin de voir le docteur pour qu'il lui prescrit des médicaments pour dormir – elle n'a pas dormi depuis son arrivé aux Philippines le 15 août.
En rentrant ce soir dans ma chambre, j'ai constaté qu'il y avait eu du passage dans notre chambre, le matelas de Siam que j'avais rangé était par terre, certaines choses avaient été bougé, mais ce qui est est embêtant, c'est que quelqu'un a à moitié coupé le fil de l'alimentation électrique du lecteur DVD multi-système que j'ai acheté. Cependant il fonctionne encore mais le fil peut pendre feu à tout moment et il faudrait démonter l'appareil pour espérer pouvoir installer un nouveau câble.
Je vais peut-être acheter un autre lecteur DVD avant de partir mais cette fois-ci je le cacherai.
Chez mes beaux-parents philippins on n'est pas à l'abri de la casse ou du vol. Lors de notre dernier séjour quelqu'un qui travaillait chez nous avait volé les bijoux de ma femme.
Si je retourne aux Philippines un jour, ce ne seras plus chez eux mais uniquement à l'hôtel car j'en ai marre des douches froides, des insectes, des choses qui disparaissent et le fait qu'on ne peut pas avoir d'intimité.

Mercredi 19 août 2009
Désormais, nous avons une coupure de courant chaque jour de 7h00 du matin à 18h00 du soir. Cela signifie que tout ce qui fonctionne à l'électricité ne fonctionne plus du matin au soir, donc pas d'AIRCON, pas de ventilateur, tout ce qui est dans le frigo fond, la télé ne fonctionne plus, idem pour l'ordinateur, etc. Dans ce cas là, le mieux à faire est de se réfugier dans le mall de Carmen puisque le centre commercial dispose de générateurs de courant.
Une autre solution est d'aller à la piscine, ce que nous avons fait (voir photos).
Après la piscine Hilda nous a tous invité au restaurant Max. C'est assez cher et moins bon que les fast-food philippins, je n'y reviendrai pas (à moins qu'on m'y invite).Hais, le fils de mon beau-frère a été malade lors du repas. En fait il vomit chaque fois qu'il mange, mais on m'a assuré que c'était normal...

Jeudi 20 août 2009
Aujourd'hui on est retourné à Dagupan pour les photos de mariage de Angel. Mais auparavant, ils ont voulu faire un détour à Notre Dame de Manoag afin de prier.
Après Dagupan, on est allé manger dans un restaurant spécialisé dans les fruits de mer.Tout comme le restaurant Max, l'endroit est joli mais la nourriture proposée n'est pas à la hauteur.
Afin de lutter contre la chaleur et l'absence d'électricité, nous sommes allé au cinéma du mall SM où nous avons vu le dessin animé UP. Tout comme le film précédent GI Joe, c'est un film à voir (surtout sur grand écran).
Si les coupures d'électricité continuent, je retournerai voir d'autres films dans ce cinéma.

Vendredi 21 août 2009
J'ai passé une bonne partie de la journée avec ma fille dans le mall de Carmen.
Ici la chaleur et le manque d'activité ne nous laisse pas beaucoup de choix. Sortir dehors est épuisant, et même si le mall SM n'est qu'à 10 minutes à pied, ma femme et ma fille rechignent souvent à marcher sous cette chaleur.
Une partie de la famille est parti hier soir à 22h00 direction Manila, puis la province où habite Rodel (le mari d'Angel). Ils sont partis avec le van et une jeepney pour un trajet qui va durer toute la journée (retour prévu dimanche).
Un peu avant il y a eu une grosse engueulade entre Angel et sa maman, j'ignore à propos de quoi.

Samedi 22 août 2009
J'ai pris le petit déjeuner ce matin à Jollibee avec ma fille Siam. Elle des frites avec coca, moi du poulet frit avec du riz (et coca). En fait, que ce soit au Mac-Do ou au Jollibee, on prend toujours le même petit déjeuner sauf qu'au Mac-Do il y a des sundaes et pas au Jollibee, seulement les Halo Halo (grande glace aux fruits que nous n'apprécions pas).
On a eu doit à une petite panne de courant ce matin mais il semblerait que les grosses coupures qui durent toute la journée soient pour le moment terminées.
Ce soir on est allé manger à SM au GrenWitch (pizza et poulet), puis on a fait quelques achats dans des boutiques de vêtements ainsi qu'au Department store.

Dimanche 23 août 2009
Comme on a volé les 2 sleepers (nu-pieds) de Siam, je suis allé en acheter 2 nouvelles paires au marché de Villasis.
J'ai pris le petit déjeuner ce matin au Mac-Do toujours avec ma fille Siam. Elle a pris des nugetts, frittes et coca, moi des hot-cakes avec sirop d'érable et beurre et un sundae caramel.
Ensuite, on est parti à pied vers le mall SM pour acheter quelques souvenirs ainsi que des cadeaux à offrir (il y a de très belles montres pas chères). J'ai aussi acheté une boite de 40 jeux vidéos pour la DS de ma fille et un insect killer (appareil électrique pour tuer les insectes que je laisserai ici).insect killerComme il fait trop chaud pour aller dehors, je reste avec Siam dans notre chambre avec l'AIRCON (la clim) et le ventilateur à regarder la télé. On sortira ce soir à la nuit quand il fera moins chaud.
Helen, Siam et moi-même sommes allé mangé au Pizza Hut de SM, c'était très bon.Pizza Hut

Lundi 24 août 2009
J'ai passé presque toute la journée dans ma chambre à regarder de très bons films indiens.
J'avais pensé aller au cinéma du mall SM, mais les 2 films que je n'ai pas encore vu sont un film d'horreur américain et un film d'amour en tagalog.
A l'heure où j'écris ces lignes, 20h06, il fait nuit noire et on essuie une grosse tempête.
Helen, Siam et les autres philippins qui sont partis à la plage à 4h00 du matin ne sont toujours pas rentré. Je n'ai pas mangé depuis le Pizza Hut (du mall) d'hier soir (c'était très bon). Helen et Siam devaient rentrer à la nuit, c'est à dire vers 18h00 mais c'est bien connu que les philippins ne respectent jamais les horaires.
Heureusement que je rentre en France dans 3 jours, ici ce n'est pas vraiment des vacances.
Finalement j'ai mangé au Mac-Do de Carmen avec Siam vers 21h30, spaghetti et poulet pour moi, frittes et nuggets pour Siam.

Mardi 25 août 2009
Toujours avec ma fille qui me suit partout, j'ai déjeuné au Mac-Do, Hot cakes et hot chocolate et Siam frittes et coca.
Pour midi et après un shopping a Power Plus Store et au mall SM, j'ai acheté un poulet (manok) à la broche à un store le long de la route de Carmen, seulement 150 pesos.
Cet après-midi on est retournée à SM avec en plus Helen et Hilda pour faire quelques courses avant notre prochain départ pour la France.
Ce soir, il est probable qu'on sorte dans un club de striptease. Lors de mon dernier voyage mon beau frère m'avait emmené dans 2 clubs de ce genre.
Cette nuit, on est parti pour un club de Urdaneta avec Hilda, Helen, Arnel (le frère de Hilda et Helen), un chauffeur et un autre philippin.
Dans le club on est s'est assis à une table et on a bu des bouteilles de bières tout en regardant des jolies filles presque nues se trémousser sur la musique.
Vers 2h00 du matin, on nous a servi un plat de viande fumant, c'était de l'oreille de cochon assaisonné à l'ail avec son cartilage (que j'ai du recracher).
J'en ai pris une assiette avant de savoir ce que c'était et je n'en ai plus repris.
Le spectacle était beau, les filles étaient belles, ça sera sans doute mon meilleur souvenir des Philippines.

Mercredi 26 août 2009
Les valises sont prêtes depuis ce matin. Il ne nous restes plus qu'à attendre l'heure de partir de Carmen pour l'aéroport de Manila, soit cette nuit à 2h00 du matin.
Pour la dernière fois j'ai déjeuné au Mac-Do de Carmen avec Siam, puis on est allé faire quelques achats au mall SM de Carmen.
Siam a tenu à manger au KFC du mall SM. J'ai prix un poulet avec la traditionnelle boulette de riz et Siam des Krispy fries à défaut de French fries. Je constate à nouveau que les KFC des Philippines ne servent pas de la nourriture aussi bonne que les KFC de France. Leur spécialité, le poulet frit est huileux et semble être du poulet reconstitué, même le poulet du Mac-Do ou du Jollibee est meilleur que le poulet du KFC. Quant aux frites, ils ne servent que des Krispy.

Mercredi 27 août 2009
Lever à 2h00 du matin direction Manila. Comme presque tous les philippins qui étaient chez nous, j'ai chopé la diarrhée, sans-doute des microbes dans la nourriture.
Le trafic à Manila est toujours intense, la ville est sale, beaucoup de bâtiments laissés à l'abandon.
Les formalités douanières sont toujours nombreuses et pénibles à l'aéroport de Manille mais on arrive à embarquer direction Bahreïn où on devra attendre 8 heure à l'aéroport. Trop fatigant, on s'endort tous comme on peut sur les chaises de l'aéroport.
Arrivé à Roissy Charle de Gaulle à Paris à 7h25, pas fâché d'être enfin en France, le voyage a été trop long et trop fatigant, les Philippines, c'est vraiment trop loin !!!

Vous pouvez voir toutes les photos de ce séjour aux Philippines sur www.myspace.com/thierry_cumps